Jasper Johns, l'artiste
néo-dadaïste américain

L'artiste peintre Jasper Johns, un artiste, néo-dadaïste, contemporain américain qui travaille principalement la peinture et la gravure.

Jasper Johns, Jr. (né le 15 mai 1930) est un artiste contemporain américain qui travaille principalement dans la peinture et la gravure.

Oeuvre de Jasper Johns

La Vie de Jasper Johns

Né à Augusta, en Géorgie, Jasper Johns passe le début de sa vie à Allendale en Caroline du Sud, avec ses grands-parents paternels, suite au mariage échoué de ses parents. Il vite ensuite un an avec sa mère à Columbia en Caroline du Sud et par la suite, il vit plusieurs années avec sa tante Gladys tante, à Lake Murray, en Caroline du Sud. Il termine le collège à Sumter, en Caroline du Sud, où il vit de nouveau avec sa mère. En se remémorant cette période de sa vie, il dit : « À l’endroit où j'étais à mon enfance, il n'y avait pas d'artistes et il n'y avait pas d'art alors je ne savais vraiment pas ce que cela signifiait. Je crois que je pensais que cela signifiait que je serais dans une situation différente de celle dans laquelle j'étais ». Il commence à dessiner quand il a 3 ans et n'arrête jamais par la suite. Johns passe un total de 3 semestres à l'Université de Caroline du Sud de 1947 à 1948. Il déménage par la suite à New-York et étudie brièvement à la Parsons School of Design en 1949. En 1952 et en 1953, il occupe un poste à Sendai, au Japon, au cours de la guerre de Corée

En 1954, après son retour à New-York, Johns rencontre Robert Rauschenberg et ils entretiennent une relation amoureuse. Durant la même période, il est fortement influencé par Merce Cunningham (chorégraphe) et John Cage (compositeur). Travaillant ensemble, le trio d'artistes explore la scène artistique contemporaine, et développent de nouvelles idées sur l'art. En 1958, le propriétaire de galerie Leo Castelli découvre Johns lors d'une visite de l'atelier de Rauschenberg. Castelli lui offre sa première exposition solo. C'est là qu'Alfred Barr, directeur et fondateur du Musée d'Art Contemporain de New York, lui achète 4 œuvres. En 1963, Johns et Cage fondent la Fondation pour les Arts de Performance Contemporains, désormais connue sous le nom de la Fondation pour les Arts Contemporains à New York. Johns vit actuellement à Sharon au Connecticut et sur l'île de Saint Martin. Il visite Saint-Martin pour la première fois dans les années 1960 et y achète une propriété en 1972. L'architecte Philip Johnson est le principal concepteur de sa maison, une longue structure blanche rectangulaire divisée en trois sections distinctes.

Le travail de l'artiste

Johns est surtout connu pour sa peinture « Flag » (1954-55), réalisée après un rêve qu'il fait du drapeau américain. Son travail est souvent décrit comme un néo-dadaïsme, par opposition au pop art, même si son sujet comprend souvent des images et des objets de la culture populaire. Cependant, de nombreuses compilations sur le pop art incluent Jasper Johns comme un artiste pop dû à son utilisation artistique de l'iconographie classique.

Ses premières œuvres utilisent des schémas simples tels que des drapeaux, des cartes, des cibles, des lettres et des nombres. Dans ses peintures, le traitement de la surface est souvent luxuriant et pictural. Johns joue avec les contradictions, les paradoxes, et l'ironie, un peu comme Marcel Duchamp (plasticien associé au mouvement Dada). Johns produit également des gravures en creux, des sculptures et des lithographies avec des motifs similaires. Le geste révolutionnaire de Johns est d'adapter l'iconographie populaire à la peinture, permettant ainsi un ensemble d'associations familières. Johns neutralise son sujet, de sorte que quelque chose comme une pure surface peinte peut se déclarer elle-même.

Des figures de l'expressionnisme abstrait telles que Jackson Pollock et Willem de Kooning, qui correspondent à la figure d'« héros artiste » macho, peignent d'indicielles oeuvres en ce sens qu'elles se tiennent comme une signature sur la toile. En revanche, les néo-dadaïstes comme Johns et Rauschenberg semblent plutôt préoccupés par une diminution de la dépendance de leur art aux qualités indicielles, cherchant plutôt à créer du sens par la seule utilisation de symboles conventionnels. Certains ont interprété cela comme un rejet de l'individualisme sacré des expressionnistes abstraits. Leurs œuvres impliquent également des symboles existants en dehors de tout contexte référentiel. « Flag », le drapeau de Johns, par exemple, est avant tout un objet visuel, divorcé de ses connotations symboliques et réduit à quelque chose en soi.

Auteur : arts3 Arts3 Network Amateur d'art contemporain


Autres articles sur l'art contemporain


Livres d'art
Jasper Johns
Jasper johnsJasper johns

Artistes-contemporain.com | Guide des artistes peintres contemporains célèbres et connus