Définition de l'art contemporain

La définition du mot art contemporain pour les musées d'art contemporain est celle de l'art produit depuis la Seconde Guerre mondiale.

L'art contemporain consiste soit en l'art créé à ce point présent dans le temps, ou bien en l'art créé depuis la Seconde Guerre mondiale. La définition même du mot contemporain serait en accord avec la première notion, mais les musées d'art contemporain définissent communément leurs collections comme étant constituées de l'art produit depuis la Seconde Guerre mondiale.

Peinture contemporaine

Tout au long du 20e siècle et au cours du 21e siècle, avec l'avènement de formes d'art moderne et postmoderne, la distinction entre ce qui est généralement considéré comme les Beaux-Arts et les arts « faibles » commence à s'estomper, alors que l'art contemporain conteste ces concepts en se mélangeant à la culture populaire.

Institutions

L'art contemporain est exposé par des galeries d'art contemporain commerciales, des collectionneurs privés, des ventes aux enchères d'art, des entreprises, des organismes artistiques financés par l'État, des musées d'art contemporain ou par les artistes eux-mêmes dans des ateliers autogérés. Les artistes contemporains sont supportés financièrement par des subventions, des prix et récompenses ainsi que par la vente directe de leur travail.

Il existe des relations étroites entre certaines organisations d'art contemporain financées publiquement et le secteur commercial. Par exemple, en Grande-Bretagne, une poignée de concessionnaires représentent les artistes présentés dans les principaux musées d'art contemporain financés publiquement.

Les collectionneurs individuels exercent une influence considérable sur le milieu. Le plus connu d'entre eux, le philanthrope Charles Saatchi, a dominé le marché de l'art contemporain en Grande-Bretagne au cours des années 1980 et 1990 ; le sous-titre du livre « Young British Artists : La Décennie » utilise le nom du collectionneur privé pour définir une décennie entière.

Des sociétés tentent constamment de s'intégrer dans le monde de l'art contemporain : en exposant des œuvres d’art contemporain au sein de leurs locaux, en organisant et en parrainant des prix d'art contemporain et en constituant de vastes collections d'art corporatif.

Les institutions d'art ont été critiquées pour avoir réglementé ce qui est désigné comme de l'art contemporain. L’art brut, par exemple, est littéralement de l'art contemporain, en ce sens qu'il est produit à l'époque actuelle. Toutefois, il n'est pas considéré ainsi parce que les artistes sont autodidactes et travaillent supposément à l'extérieur d'un contexte artistique historique. Les activités d'artisanat, telles que la conception textile, sont également exclues de la sphère de l'art contemporain, en dépit de vastes auditoires pour les expositions. L'attention est attirée sur la manière dont les objets d'artisanat doivent souscrire à des valeurs particulières pour être admis. « Un objet en céramique qui est conçu comme un commentaire subversif sur la nature de la beauté a de plus grandes chances de correspondre à la définition de l'art contemporain qu’un objet qui est tout simplement beau. »

À tout moment, un lieu particulier ou un groupe d'artistes peuvent avoir une forte influence sur l'art contemporain produit au niveau mondial. Par exemple, les artistes à New York dans les années 1980, qui ont formé le Pop art.

Réception publique

L'art contemporain peut parfois sembler en discordance avec un public qui ne sent pas que l'art et ses institutions partagent ses valeurs. En Grande-Bretagne, dans les années 1990, l'art contemporain est devenu une partie de la culture populaire, avec des artistes devenant célèbres, mais cela n'a pas conduit à « l’utopie culturelle » espérée. Certains critiques, comme Julian Spalding, ont suggéré que le scepticisme, voire le rejet, est une réaction légitime et raisonnable face à plusieurs œuvres d'art contemporain.

Préoccupations

Une préoccupation commune depuis le début du 20e siècle est la question de ce qui constitue l'art. Cette préoccupation peut être vue à travers la période « moderne », « postmoderne » et maintenant « conceptuelle ». Le concept d'avant-garde peut entrer en jeu dans la sélection d’art des galeries, des musées et des collectionneurs. L’art sérieux est extrêmement difficile à distinguer définitivement .

Auteur : arts3 Arts3 Network Amateur d'art contemporain


Autres articles sur l'art contemporain


Livres d'art
Art contemporain
Art contemporainArt contemporain

Artistes-contemporain.com | Guide des artistes peintres contemporains célèbres et connus